Burn-out : quelle prise en charge choisir... et proposer ?

Mis à jour : juin 17

A l'heure où le burn-out est incontournable dans le monde du travail - je vous invite d'ailleurs à en apprendre plus sur la version parentale de l'épuisement en consultant mes articles précédents -, nombreuses sont les questions qui visent à savoir comment faire pour s'en sortir, par quoi commencer, qui consulter ?



Première étape : se faire diagnostiquer


Cela peut sembler évident mais il est indispensable de consulter un professionnel de santé qui sera à même de repérer les signes d'épuisement. Si pour l'épuisement professionnel, la médecine du travail ou le médecin traitant sont des appuis précieux, pour les versions moins connues de l'épuisement comme le burn-out parental, il peut être plus ardu d'être entendu.e avec la même neutralité. En effet, de nombreuses représentations freinent encore la reconnaissance du burn-out parental auprès de la sphère médicale. Comment accepter qu'un parent qui par ailleurs aime ses enfants en arrive à ne plus les supporter, les mettre à distance et ne plus s'épanouir dans son rôle de parent ?


Les structures davantage orientées autour de la parentalité comme les PMI ou les cabinets de praticiens sensibilisés à cette question existent. Les mentalités progressent, et à n'en pas douter bientôt la notion d'épuisement comportera toutes ces sphères différentes : vie privée, familiale, conjugale, professionnelle interagissent et sont à prendre en compte.



Deuxième étape : choisir les bons suivis


Pour se sortir du burn-out, il est primordial de bien s'entourer.

  • Avoir un cercle familial et amical solide, avec des personnes précieuses, non jugeantes et respectueuses du besoin de reconstruction et de repos

  • Choisir un thérapeute de confiance pour prendre en charge la sphère psycho-émotionnelle : psychologue, psychiatre... Plusieurs associations comme Stop Burn out ou France Burn out propose des listes de praticiens. L'organisation PSYTOP elle, se focalise sur l'épuisement professionnel.

  • Opter pour une prise en charge holistique grâce au soutien de la naturopathie. Le conseiller ou praticien en naturopathie saura agir sur différentes sphères afin d'optimiser le retour à la vitalité ; par l'alimentation, les conseils énergétiques, l'utilisation de techniques de relaxations, l'aide au mouvement et à l'activité physique...

  • Ne pas négliger les bienfaits des techniques manuelles : un corps en burn-out, c'est un corps qui souffre. Pour aider à réparer les traumatismes causés par le burn-out, différentes pratiques peuvent être d'une grande aide. Ostéopathes, kinésithérapeutes sont des professionnels de santé. Pour le versant bien-être, les réflexologues et praticiens en massages shiatsu, praticiens en ventouse peuvent permettre de lever certains blocages.

  • Suivre sa sensibilité : certains seront réceptifs à la kinésiologie, d'autres à l'énergétique chinoise ou encore d'autres pratiques vibratoires.

Le tout est de choisir un praticien de confiance et de fuir si on vous promet une guérison facile rapide moyennement finances...

Toutes ces techniques sont complémentaires, certaines sont remboursées, d'autres non ou partiellement. Consultez votre mutuelle afin d'être fixés.


Mais attention, s'il est intéressant de consulter plusieurs professionnels, multiplier les suivis peut être contre-productif !



Troisième étape : accepter d'être patient


Se remettre d'un burn-out prend du temps. C'est une évidence, mais il peut être nécessaire de la rappeler. Malgré toute la volonté du monde, le temps fait partie intégrante du processus de guérison.


C'est pourquoi tous les suivis peuvent être répartis dans le temps et en fonction des besoins et des ressentis. Il serait absurde de se rajouter une charge mentale alors même que le repos et la récupération sont les plus importants !


Attendre, tout en sachant que ce qui est valable au plus fort du burn-out ne le sera plus dans quelques mois, voilà peut-être le plus difficile.


Appréhender le burn-out de façon holistique : ma conclusion


En tant que praticienne et formatrice en hygiène de vie et naturopathie, j'essaie d'offrir une vision globale et progressive de la prise en charge du burn-out. Une approche pensée pour les professionnels du bien-être et en complémentarité avec le suivi médical et psychologique, voilà l'objectif de mon travail et de la formation que j'ai le grand plaisir de proposer pour Nana-turopathe formations.


C'est une équipe du tonnerre dont j'ai l'honneur de faire partie, et qui propose des formations professionnalisantes pour les professionnels certifiés, mais qui souhaitent approfondir leurs connaissances afin de toujours mieux prendre en charge leurs consultants.



Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de Nana-turopathe formations ! Vous pouvez accéder au catalogue sans attendre.

72 vues

0631672448

©2019 par Elodie Rajalu Naturopathie. Créé avec Wix.com - Mentions légales - CGV