Digestion perturbée : avez-vous pensé à la réflexologie ?

Dernière mise à jour : 13 déc. 2021


Un Français sur deux souffre de façon occasionnelle ou chronique de troubles digestifs. Remontées acides, ballonnements, troubles du transit, peu importe la réjouissance, tout le monde peut être concerné un jour ou l'autre, et particulièrement au moment des fêtes ! Mais alors, qu'est-ce que la réflexologie vient faire dans tout cela ? Explications.


La réflexologie agit sur les troubles digestifs liées au stress

Vous l'avez sans doute déjà entendu, l'intestin est notre deuxième cerveau. Le fonctionnement du système digestif est de fait géré par le système nerveux autonome, nerf vague en tête. Or, lors d'un stress aigu ou prolongé, le nerf vague est impacté. Qui n'a jamais couru aux toilettes avant un oral ou un entretien d'embauche ? Lorsque le stress devient chronique, les troubles digestifs peuvent s'installer durablement. C'est la que la réflexologie devient une technique de choix. La stimulation des zones réflexes permet d'envoyer un message de détente, ce qui soutient le nerf vague et agit directement sur le stress.


Le nerf vague (qui est le 10e nerf crânien) se subdivise en plusieurs branches chargées de la régulation de la plupart des fonctions automatiques du corps : rythme cardiaque, mobilité intestinale... On le divise traditionnellement en une branche chargée de la stimulation (appelée sympathique) et l'autre du ralentissement (appelée parasympathique). Ces missions sont beaucoup plus complexes évidemment et font l'objet d'une régulation fine. Mais lorsque le nerf vague est trop sollicité à l'occasion de stress répétés, il peut y avoir déséquilibre et c'est à ce moment que les troubles digestifs peuvent être plus importants. On peut même aller jusqu'au malaise vagal chez les personnes qui souffrent d'intestin irritable ou de douleurs spasmodiques.


Une séance de réflexologie peut agir comme une sorte de bouton "reset" qui envoie à votre corps des messages d'apaisement. L'effet est quasi immédiat et durable, surtout si on installe en parallèle de bonnes habitudes et une attention particulière à son bien-être mental, ce qui peut inclure un suivi chez un professionnel formé en psychothérapie.


Prévenir les troubles digestifs avec la réflexologie

Vous savez que votre ventre est votre point faible ? Prévoir une séance de réflexologie avant les périodes à risque pourrait vous aider à soulager ce désagrément. En régulant le transit, la réflexologie peut par exemple prévenir les épisodes de constipation. Elle peut également soutenir l'organisme qui doit faire face à quelques excès (regretter cette deuxième part de bûche ? Oui, c'est du vécu). De manière générale, une séance de réflexologie régulière est un outil de prévention efficace.


C'est là tout l'intérêt de l'approche en bien-être : agir en dehors des périodes de crise afin d'éviter leur survenue, de réduire leur ampleur. On agit toujours mieux lorsqu'on n'est pas la tête dans le guidon n'est-ce pas ? Nous sommes bien souvent capables de conseiller aux autres de lever le pied, de manger sainement, de prendre du toi pour soi et de respirer, mais nous voudrions nous-même être performant en permanence sans avoir besoin de prêter attention aux signaux d'alerte ! Cela vous parle-t-il ?


Prévenir les soucis digestifs demande une bienveillance envers son corps et un soin apporté à soi sur la durée et au quotidien.




La réflexologie agit sur les douleurs digestives

Au cours d'une séance, le travail sur des zones ciblées et l'attention portée aux zones de tensions et d'inconfort est primordial : la réflexologie agit sur la douleur de manière générale, et cela comprend la sphère digestive. Elle évite les manipulations douloureuses et reste douce, respectueuse de l'intimité tout en restant diablement efficace ! Un suivi régulier en réflexologie est associé à une réduction des douleurs chroniques et une sensation de mieux-être. Selon les personnes, une séance mensuelle ou tous les 2 à 3 mois peut améliorer le confort digestif et soulager les douleurs.


A titre indicatif, une séance dure au maximum une heure. Elle ne nécessite pas de se dévêtir (si ce n'est d'enlever vos chaussettes tout de même). Si masser les pieds vous semble étrange ou même gênant, sachez qu'il s'agit pourtant d'une technique qui a fait ses preuves dans nombre de médecines traditionnelle, de la Chine à l'Inde où le massage de pieds est tout à fait dans les mœurs. Il est tout à fait possible de se laver les pieds avant la séance, personnellement j'ai toujours des lingettes à disposition et je ne m'offusque aucunement si vos chaussettes ont laissé des petites peluches... Dernière précision : non, la réflexologie ne chatouille pas. Cette technique n'utilise pas d'effleurements mais une pression ferme et suffisamment présente. Pas de guilis donc, soyez rassurés.


La réflexologie en complément d'un traitement

Bien sûr, la réflexologie n'agit pas comme une baguette magique et si vous suivez un traitement, il ne s'agit pas de s'attendre à tout arrêter avec une séance. Mais elle peut être une bonne technique en complément de votre traitement ou en vue de le diminuer avec l'accord de votre médecin. Il est important toutefois de garder à l'esprit que la réflexologie reste une technique de bien-être non thérapeutique : on la place à raison dans les techniques complémentaires.


Pour conclure, avant de vous plaindre du gratin dauphinois de tante Monique, pensez à ce bel outil de prévention qui vous offre en plus un moment de détente ;) .