Naturopathie, burn-out et dépression : quelles pistes d’action ?




Burn-out et dépression sont deux problématiques qui peuvent aller de pair et nécessiter un accompagnement sur la durée, avec parfois une convalescence longue, des hauts, des bas, des espoirs suivis de désillusions. Et beaucoup de confusion possible !!

Et oui, dans cette envie d’aller mieux se nichent à la fois des recours désespérés et il faut bien l’avouer des promesses trompeuses. Dans cet article, nous allons clarifier le rôle de la naturopathie face au burn-out et à la dépression.


Rappelons à cette occasion que le suivi médical et psychologique est indispensable et qu’en cela la naturopathie s’inscrit en tant qu’accompagnement complémentaire.


Burn-out et dépression : les différences


Comment différencier les deux ? Quand on vit un burn-out, est-on en dépression ? Les deux problématiques sont souvent confondues, et pourtant ce n’est pas la même chose.

Un burn-out est un épuisement moral et physique profond et durable, qui est lié à la sphère professionnelle s’il s’agit d’un burn-out professionnel, et à la sphère privée s’il s’agit d’un burn-out parental ou d’un aidant.


Une personne vivant un burn-out professionnel verra son sentiment de mal-être exacerbé lorsqu’il évolue dans la sphère qui est à la source de sa problématique. Chez certains, le mal-être disparaît presque lorsqu’on les coupe de l’environnement à la source de l’épuisement, ce qui amène parfois à mal comprendre ou remettre en question la validité de l’épuisement, et pourtant c’est un fonctionnement qui fait partie des critères du burn-out.

Autre précision : le burn-out est reconnu comme un syndrome, mais pas comme une pathologie à part entière.


En revanche, la dépression est une problématique de santé mentale qui fait l’objet d’un diagnostic par un professionnel de santé (psychologue, médecin, psychiatre). Si on cherche à marquer la différence, on pourrait dire que la dépression rayonne dans tous les aspects de la vie de la personne touchée, là où le burn-out peut être circonscrit au domaine du travail, ou des relations avec les enfants et les proches.

Encore que, ce n’est pas si simple…


Pourquoi associe-t-on souvent burn-out et dépression ?


C’est là que la confusion intervient souvent : lorsqu’on fait l’expérience d’un burn-out, l’un des dommages collatéraux peut être la survenue d’une dépression.


Le burn-out est alors un facteur de risque dans l’apparition de troubles dépressifs, et dans une sorte de boucle la dépression entretient l’épuisement. On ne s’en sort pas !

Lors d’une consultation en naturopathie, on peut travailler à démêler l’apparition des différents signes de l’épuisement, bien entendu une fois que le diagnostic a été posé par un professionnel de santé.




Comment comprendre burn-out et dépression grâce à la naturopathie ?


Le burn-out est un syndrome d’épuisement associant plusieurs dysfonctionnements qui sont différents selon le stade. Parmi ces déséquilibres, on peut trouver des points communs avec la dépression :


  • Une perturbation du taux de cortisol

La dépression peut provoquer des taux de cortisol soit trop haut, soit trop bas. Le burn-out peut voir les taux varier en fonction du stade d’épuisement. Dans tous les cas, on peut voir des perturbations du sommeil, des somnolences ou coups de barre dans la journée, une perturbation de la vigilance mais aussi bien d’autres troubles imputables à ce débalancement.

Chercher donc à « se booster » grâce à des stimulants comme le café ou des complexes multivitaminés ne règle pas le problème ! De la même manière, prendre des plantes calmantes ne fait que répondre à un symptôme au lieu d’agir sur la cause du problème.

C’est en ce sens que se faire accompagner par un naturopathe et avoir un diagnostic clair posé par un médecin constituent des marches utiles pour avancer et se remettre de la façon la plus efficace.


  • Un déficit en sérotonine

La dépression peut être qualifiée de sérotoninergique lorsqu’elle s’accompagne d’une chute de la sérotonine. C’est un point commun avec le burn-out, qui de manière générale provoque un épuisement des neurotransmetteurs (sérotonine et dopamine en tête).

Voilà pourquoi parfois on peut confondre les deux ! Ces deux manifestations ne constituent pas un tableau exhaustif de la dépression et/ou du burn-out, attention.


La naturopathie pour lutter contre dépression et burn-out


Vous l’aurez compris, il conviendra tout d’abord de bien fixer le cadre d’action : s’agit-il d’une dépression, d’un burn-out débutant (ou burn-in), d’un burn-out avec dépression ?

Lors de la consultation, le bilan d’hygiène vitale permet d’échanger autour de votre vécu, de votre prise en charge médicale et ainsi de retrouver dans une vision labyrinthique votre fil d’Ariane. En effet, bien souvent on ne sait pas par quel bout prendre le problème.

Trouver la ou les causes et fixer un plan d’action progressif sont des premières étapes vers une perspective de rétablissement. Cela passe selon les cas par :



  • Rétablir une alimentation qui permette de revitaliser tout en tenant compte des éventuelles fragilités liées à la problématique.

  • Donner des techniques de gestion du stress accessibles et réalistes.


  • Proposer des supplémentations ciblées qui tiennent compte du burn-out et/ou du terrain dépressif ainsi que des contre-indications liées à un traitement médical. On entend souvent parler des plantes adaptogènes ou des supplémentations en sérotonine « naturelle », mais de nombreuses interactions existent avec les anxiolytiques et les anti-dépresseurs par exemple. Toute pratique relevant de l’automédication est ainsi fortement déconseillée.


  • S’engager dans un suivi pluridisciplinaire qui permettra de bénéficier d’une écoute de professionnels formés ainsi que de bilans réguliers. On ne considérera pas ainsi uniquement les symptômes physiques, ou les émotions et manifestations psycho-émotionnelles de façon isolée. L’intérêt est de prendre en compte la globalité et les influences mutuelles entre corps et esprit, l’évolution d’une personne dans son environnement, et dans son histoire.


La naturopathie n’est donc pas une méthode miracle qui permet de se sortir d’un burn-out ou d’une dépression de façon « magique ». Elle est un soutien supplémentaire, en complémentarité avec la prise en charge médicale et psychologique.


Vous êtes un professionnel de l'accompagnement et la prise en charge du burn-out en naturopathie vous intéresse ? La formation Help'Burnout aborde cette problématique et vous propose toutes les pistes d'action concrètes pour aborder de façon sécuritaire et éthique l'accompagnement complémentaire des épuisements parentaux et professionnels. Pour en savoir plus, rendez-vous sur Nana-turopathe formations ;)



106 vues0 commentaire